YATES LÈVE LES BRAS EN SOLITAIRE SUR LE FINAL DE PARIS-NICE

dimanche 13 mars 2022

Teams / Athlètes

Simon Yates enfin récompensé de ses efforts réalisés depuis une semaine sur Paris-Nice en France, avec une superbe victoire en solitaire obtenue lors de la dernière étape vers Nice.

Le leader de l'équipe BikeExchange-Jayco a lancé l'attaque décisive dans le col d'Eze lors de l'ultime étape et a su résister au retour de Primoz Roglic et de Wout van Aert de la Jumbo-Visma pour remporter l'étape et assurer sa deuxième place au classement général de la course au soleil.

Simon Yates a montré une très bonne condition toute la semaine en France. Le coureur britannique a terminé parmi les cinq premiers du contre-la-montre décisif le quatrième jour sur son vélo Giant Trinity Advanced Pro TT et a affirmé son statut d'un des meilleurs grimpeurs du peloton. Equipé de son vélo de route TCR Advanced SL et d'une paire de roues CADEX WheelSystem 42, il a terminé troisième au sommet du Col de Turini lors de l'étape 7, puis a remporté la dernière étape accidentée à Nice.

Cette dernière étape a testé les coureurs avec des montées raides et des conditions météorologiques froides et humides. Yates a prouvé sa persévérance en restant avec les leaders tout au long de la courte étape de 116 km qui comportait cinq ascensions classées. Il a fini par lancer l'attaque décisive dans l'ascenssion finale du Col d'Éze.

"Au début de la montée, c'était [Nairo] Quintana qui faisait le rythme", a déclaré Yates, qui portait le casque Giant Rev Pro pour la victoire d'étape. "Il mettait vraiment un rythme soutenu et je ne pensais vraiment qu'à la victoire d'étape. Je n'étais pas sûr de prendre l'avantage, mais si vous n'essayez pas, vous ne pouvez pas savoir, alors j'ai essayé. Il n'y avait pas de véritable tactique."

Yates a commencé la journée avec 47 secondes de retard sur le leader de la course Roglic. Il possédait un avantage de 25 secondes au sommet du col d'Eze. Ecart qui s'est réduit à 9 secondes sur la ligne avec l'effort des deux coureurs de la Jumbo Visma dans la descente.

En effet, Simon Yates nous expliquait : "C'est toujours dans votre esprit [gagner le général], mais j'ai toujours su que je perdrais du temps en descente simplement parce que je ne suis pas très grand et avec deux gars qui travaillent ensemble derrière, ça allait être compliqué », a-t-il déclaré. Concernant les conditions du jour, « C'était très difficile [avec les conditions météorologiques], mais j'ai eu de l'expérience ici par le passé avec la pluie, donc j'y étais préparé."

C'était la quatrième victoire d'étape de Yates sur Paris-Nice et son deuxième podium au classement général. "Maintenant, j'ai eu deux deuxièmes places au général", a-t-il déclaré. "Peut-être qu'un jour, je reviendrai et essayerai de gagner à nouveau, mais je suis content de ce que j'ai fait cette semaine."

La victoire d'étape a renforcé la confiance de Yates alors que son principal objectif de la saison pointe le bout de son nez, le Giro d'Italia en mai.

Partager